Stay in  contact with Martinn:

A Sawday's Special Place to Stay

Renouer avec Paris

Renouer avec mes bonnes adresses et découvrir de nouvelles

des tableaux partout
des tableaux partout

Un heureux bonjour de Paris.

Avant de recevoir mon mini déménagement j’ai pu faire quelques courses et admirer au Louvre l’expo sur la Cité interdite et celle sur la Macédoine. Quelles beautés et diversité !

 

Après avoir reçu le déménagement et changé quelque peu le décor, je me suis déclanché une belle sciatique et je ne bouge plus beaucoup de mon nid.

 

J’ai tout de même une voiture maintenant, un luxe dans Paris mais utile pour aller en dehors du centre.

Pour ceux qui n’habitent pas une grande ville, comme ceux de Maubourguet par exemple; vous ne savez pas combien vous épargnez en n’ayant pas besoin de garage, de parking.

 

J’ai tout de même fêté la fin de l’année avec quelques bons petits dîners. Demain c’est la Galette.

 

J’ai tout de même renoué les liens avec la boucherie Tribolet rue Montorgueil ( pot-au-feu de 5 viandes pour le 30 décembre en famille), avec le fromager face à la rue Bachaumont (pour un plateau de 7 fromages bleus différents), avec le marché de la rue Montmartre pour le poisson (saumon gravlax,  homard et coquilles saint Jacques pour une assiette de la mer.

J’ai renoué avec le marchand de légumes Bio du marché en attendant d’essayer les paniers de légumes Bio directement livrés chez No Peg à la sortie de l’immeuble.

J’ai renoué avec le petit poissonnier James sur le marché, de la pêcherie de Trouville. Ce n’est pas Jacques et Eliane sur le marché de Maubourguet, mais dans le quartier c’est le meilleur que j’ai trouvé. Surtout ne pas aller chez Segusa rue Montorgueil.

J’ai renoué avec Stohrer pour le pain, les chiboust, et le reste, les belles décos.

 

J’ai renoué avec la Librairie Gourmande et j’ai déjà suivi quelques belles signatures comme celle du nouveau chef à Lameloise. J’ai raté JF Piège, mais j’ai acheté son tout dernier petit livre.

Lameloise c’est un livre « d’art », à regarder, peut-être puiser quelques idées de saveur mais c’est vraiment d’un niveau grande table par des pros avec une équipe de 25 personnes et un équipement de pro (fours vapeurs, températures au degré près…).

La démarche de JF Piège est plus « abordable » pour un grand public. J’y ai d’ailleurs puisé la recette pour cuire le homard de mon assiette de la mer.

 

Pour les parisiens gourmets ne manquez pas le rendez-vous avec le Paris des chefs les 22, 23 et 24 Janvier à la Maison de la Mutualité dans le 5° et pour ceux du Gers, sachez que Winton Marsalis, notre « héros de Marciac » y sera en duo avec un chef.

 

J’ai renoué avec NoPeg mais pas seulement pour les produits de beauté Bio. Frédéric Fabiani a ouvert tout un rayon gourmet. J’ai essayé une huile d’olive très parfumée Leïs öolivades, sur le grand rayon de « pâtes à tartiner » je vous recommande « poivrons amandes ».,J’ai investi dans une salière de sel rose Himalayen.

Les biscuits croquants et les chocolats Natura sont également excellents.

N’oubliez pas qu’en plus d’être bon, c’est bon pour votre santé.

Au fur et à mesure de mon humeur et de mes besoins, j’essayerai d’autres produits et vous ferai mon rapport.

 

J’ai renoué avec G Detou pour les mandarines confites ( à mettre quelques jours à mariner dans du cointreau et à ajouter au fond de votre verre de bulles : goût, bulles et couleur mordorée garantis) ; pour le chocolat Valrhona, une bonne moutarde, un bon fond de sauce…

J’ai renoué avec Simon pour un peu de vaisselle et de nouveaux petits accessoires de cuisine. J’ai apporté avec moi machine à pain, yaourtière, blender et robot Kitchenaid, certains taille-légumes mais il manque toujours quelque chose et j’en ai « oublié » un peu trop dans le garde-meuble …

 

J’ai renoué avec le Comptoir de la gastronomie 34 Rue Montmartre  75001 Paris, France 01 42 33 31 32 pour l’anguille fumée et un bon dîner avec Antoine. Leur gravlax est excellent, aussi bon que le mien c’est tout dire ! ( merci Natasha)

 

J’ai renoué avec Fée Nature pour de bonnes soupes et petites salades Bio à midi, au 69 rue d’Argout. Quelle chance !

 

Jai renoué avec cinéma (l’inratable intouchables, émouvant, drôle sans vulgarité, tendre, un souffle de bonté sur la nature humaine et les rencontres possibles à ceux qui savent ouvrir leur tête et leur coeur) et le théâtre ( les 39 marches, Quadrille, voir le dernier coup de ciseaux). Les 39 marches au théâtres des Bruyères : suit fidèlement le film d’Hitchcock mais ici c’est la mise en scène et le jeu d’acteurs qui sont remarquables.Trouvailles drôles, rythme speed, humour… heureusement car côté confort des sièges, c’est pas vraiment le top, mais on ne sent pas le temps passer.

Au contraire le Quadrille de Guitry au théâtre Edouard VII, ne fait as vraiment dans l’énergie, on aurait tendance à s’endormir si ce n’était la verve de Sacha Guitry qui aimait tant à manipuler les mots et les jeux de mots.

Le dernier coup de ciseaux au Mathurin, je vais réserver. Genre pièce interactive om le public choisit le coupable, cluedo vivant. La suite au prochain blog.

 

 

  Déja des visites

J’ai déjà eu des visites de Maubourguet ! et j’en attends d’autres.

Tout d’abord Olivia, la fille de mon amie Marie-José, agent immobilier à Maubourguet qui m’a tenu compagnie lors de ma remontée sur la capitale et m’a aidé à emménager.

Puis Jim et Joanna de Plaisance qui ont abandonné leurs magnifiques chevaux blancs pour quelques jours. Jim est un fin gourmet, un excellent cuisinier et j’ai déjà appris beaucoup à ses côtés. Lorsque Jim se plait à quelque chose, il le fait comme un pro, que ce soit les chevaux, trader ou la cuisine. Ils sont repartis avec quelques beaux chevaux sous le capot de leur nouvelle voiture…. Nous avons très bien dîné L’Hédoniste Bistrot et vin 14 rue Léopold Bellan 75002 01 40 26 87 33

 

 

Dîner avec Arthur et William chez Frenchie 5-6, rue du Nil - 75002 Paris - 01 40 39 96 19.. Et oui on a échangé les jours avec Jim et Joanna. Bon accueil, excellente cuisine, goûtue, épicée juste à point,  peu de tables, ambiance cosy. On comprend qu’il faille réserver longtemps en avance. Difficile quand la tendance des années 2000 est le last minute.com mais une bonne table, cela vaut quelques efforts. Un seul reproche ; la carte des vins n’offre pas de vins à petit prix et l’on ne nous a pas proposé de “château la pompe”. On nous a imposé une bouteille d’eau minérale. Mais à part cela, l’expérience est plus que positive et vaut de s’organiser à l’avance.

J’attends Françoise qui vient pour renouer avec le 13°, pour une expo et le théâtre.

J’attends Marie-José qui vient voir sa fille et qui m’apporte quelques plantes qui ne tenaient pas dans la voiture.

 

J’attends

 

J’attends…. Beaucoup de promesses qui finiront par se concrétiser.

 

J’attends d’aller à Londres en février voir Arthur et Kate & Stephen,  et peut-être Corinne, Vida, Summer…

 

J’attends d’aller en Mars à l’expo organisée par Nicolle dans la région de Georges Sand.

 

J’attends d’aller mieux pour commencer à explorer mes possibilités de nouveau nid.

Paris ? Montfort L’Amaury ? Vouvray ? Normandie ? Vaux le Vicomte ?

Que de belles visites et de « casse-tête » en perspective … Faut pas se tromper, faut plus aller trop loin,  mais faut de l’espace, une région touristique où vous de Paris, du Sud-Ouest,  tous ceux qui à travers le monde ont aimé martinn à Maubourguet viendrez me rendre visite, pour un weekend, une semaine ….

 

2 nouvelles rubriques pour ce blog parisien

 

La recette et le quiz

 

La recette

 

La France est LE pays du fromage n’est-il pas ?

Et pourquoi ne pas essayer un chèvre ou un fromage bleu accompagnés de poires ?

 

Pelez et tranchez 2 poires fondantes verticalement. Dans une poêle, faire suer les ranches de poire dans environ 20ml d’huile d’olive puis mouiller avec 5Oml d’eau. Poivrez de quelques tours de moulin. N’ajoutez pas de sel car les fromages sont en général déjà assez salés. Vous pouvez ajouter 10Ml de vinaigre de cidre.

Quand les poires deviennent transparentes mais encore fermes, retirez-les délicatement et répartissez les tranches joliment sur votre plateau avec les fromages ou à l’assiette.

Servez avec un peu de roquette, quelques cerneaux de noix et régalez-vous.

 

Le quiz

 

Restons dans le fromage

Quel fromage est produit à Pouligny Saint Pierre ?

 

Un peu de vin aussi ?

Quel est le nom du Magazine alliant mets et vins,  que Curnonsky, « le Prince des gastronomes » a fondé  et encore publié aujourd’hui?

Quels sont les 3 cépages autorisés sur les terres champenoises ?

 

Les réponses dans le prochain blog.

 

Bon appétit et BONNE ANNÉE 2012

Je vous la souhaite gourmande, remplie de petites joies et grands bonheurs entre amis et en famille.

Nous parlons beaucoup de cuisine dans ce blog, de luxe, d’épices mais au fond une bonne quiche et une bonne salade dégustées entre amis, un bon gâteau au chocolat pour un anniversaire en famille. pas besoin de faire très compliqué ou trop cher pour être heureux !

L’important c’est d’utiliser des produits de qualité, de ne pas faire dans l’industriel.

Après cela tout n’est que plaisir à être ensemble et partager.

Return


Les fleurs à Paris
Les fleurs à Paris